MENU

RESPIRHACKTION Respirhacktion 2017

2017

2017De l'innovation dans l'air
2ème édition du HACKATHON
dédié aux PATHOLOGIES RESPIRATOIRES
Faculté de médecine de Lille
17 – 19 novembre 2017

Le classement des internautes

InhAlerte

Porteur de projet :
Hussaud Emma

La problématique :
On oublie trop souvent de pendre son traitement. Selon l’OMS, l’observance insuffisante est la raison principale pour laquelle les patients ne retirent pas tous les bénéfices qu’ils pourraient attendre de leur médicament.

La solution :
Un widget incitant la prise régulière du traitement par le patient asthmatique (2 fois par jour, toutes les 12h). Selon une étude britannique récente de Tecmark, chaque personne consulte son smartphone en moyenne 221 fois par jour. Voir la batterie de son téléphone s’affaiblir peut générer un fort stress chez certaines personnes donc « oblige » à recharger son téléphone et à emporter avec soi son chargeur. Sur ce même principe, on peut imaginer que voir son poumon se décharger pourrait générer une incitation positive à prendre son traitement à heure régulière et à le prendre sur soi. Ce widget serait accompagné d’un challenge et éléments de motivation pour aider à installer dans le temps ce changement de comportement. L’icône doit rester proche de l’icône de la batterie de téléphone.

Nombre de votes pour ce projet : 1129

Coach Candle

Porteur de projet :
Delattre Isabelle

La problématique :
La dyspnée (l’essoufflement) est un facteur limitant la qualité de vie du patient atteint d’une maladie respiratoire chronique.

La solution :
Créer un exercice d’autogestion du souffle, simple et efficace, accessible à chaque patient dans sa chambre via son Terminal Multimédia. Lorsque le patient , atteint d’une pathologie respiratoire chronique, se sent tendu et essoufflé , il se branche à son Terminal Multimédia via un spiromètre connecté qui capte son cycle respiratoire. A l’écran, une bougie apparait. Une consigne simple d’exercice est transmise au patient. L’objectif est de diminuer le cycle respiratoire grâce à un biofeedback visuel et ainsi de procurer un apaisement de la respiration et des émotions. Cet outil, utilisé de façon régulière favoriserait une meilleure gestion du souffle.

Nombre de votes pour ce projet : 1125

Vitality Recovery

Porteur de projet :
GUEDON Audrey

La problématique :
Aujourd’hui, il n’existe aucun programme numérique d’accompagnement global pour les patients BPCO ayant eu une réhabilitation respiratoire ou non.

La solution :
Un processus d’accompagnement numérique qui se veut créatif, ludique et audacieux avec un support en réalité virtuelle / augmentée. Vitality Recovery s’appuiera sur 3 types de programmes thérapeutiques, de plusieurs niveaux : - Activité physique - Nutrition - Aide au sevrage tabagique. Le patient sera en total immersion et acteur de sa santé grâce à des mises en situation en environnement virtuel. Le processus d’accompagnement se veut évolutif. Il pourrait comprendre également : - Une fonction de détection, d’alertes pour les exacerbations - Permettrait l’échange avec les professionnels de santé et les associations de patients BPCO. - Auto-évaluation du patient - D’autres programmes thérapeutiques pourront s’y greffer

Nombre de votes pour ce projet : 796

RespirabOrd

Porteur de projet :
Julien Lipovac Olivier Fortin

La problématique :
Pour un voyage en avion sans emcombrement !

La solution :
Trop nombreux sont les malades oxygéno-dépendant ne pouvant voyager ou ayant été bloqués lors de leur séjour à cause d'un refus d'embarquement. Nous proposons la réalisation d'une plateforme d'urgence juridique et technique pour accompagner les malades oxygénodépendants dans leur voyage en avion. Un numéro gratuit d'urgence pour gérer les problèmes des patients bloquées lors de leur voyages.

Nombre de votes pour ce projet : 656

IMMUNOTOON

Porteur de projet :
Gauvain Clément

La problématique :
L'immunothérapie anti-tumorale (ou immuno-oncologie) représente une vraie révolution dans le traitement des cancers notamment respiratoires (cancer pulmonaire, mésothéliome pleural malin), prenant une part sans cesse croissante dans celui-ci. Mais ce concept innovant, très différent des traitements standards du cancer (chimiothérapies...), reste souvent difficile à expliquer à nos patients, leurs proches et au grand public. Il n'y a pas à ce jour d'outil numérique (ou non) simple dans ce but.

La solution :
Nous proposons donc de développer une application, représentant les acteurs du système immunitaire, le cancer et les nouvelles armes de l'immuno-oncologie sous forme de personnages de jeux ou films populaires sur tablettes et smart-phones (ex: Clash of clans...). Cette application permettra d'expliquer l'immunothérapie à nos malades et leurs proches de façon simple, adaptée à l'auditoire (par de possibles options de personnages selon le profil du patient et la stratégie thérapeutique) et détendue (car ludique) malgré le contexte souvent difficile d'une consultation d'annonce. De plus, un support numérique permettra un usage large en ville comme à l'hôpital de cet outil crucial de communication médecin-malade, mais aussi une évolution dans le temps avec l'arrivée probable à terme de nouvelles drogues et combinaisons de traitements en Immuno-Oncologie.

Nombre de votes pour ce projet : 303

Bonjour

Porteur de projet :
GERARD Grégoire

La problématique :
Le télésuivi des patients traités pour l'apnée du sommeil est vivement recommandé pour augmenter le niveau d'adhérence au traitement. Pourtant il requiert un investissement humain et en temps non négligeable pour les professionnels de santé (prestataire de service, médecin traitant). Ce suivi est également perçu négativement par le patient, surtout lorsqu'il reçoit un coup de téléphone pour comprendre pourquoi le traitement n'est pas en place.

La solution :
Comment combiner "suivi du patient" et "respect de la vie privée" ? Grâce à un assistant vocal doté d'une intelligence artificielle capable de discuter avec le patient pour le guider dans son traitement. "Bonjour" adapte son service de coaching en temps réel en récupérant toutes les données de la machine de traitement ainsi que celles des objets connectés tiers (balance et tensiomètre). A l'inverse, "Bonjour" répond à toutes les questions du patient (quelle est la pression de ma machine ? Pourquoi y'a t-il un humidificateur ? Quand dois-je changer de masque ? Puis-je commander un nouveau masque ? Je pars en vacances, comment faire ?...). Quels bénéfices ? Le professionnel de santé se consacre uniquement aux cas les plus sévères pour lesquelles l'intelligence artificielle n'a pas trouvé de solution adéquate. Il reçoit alors une alerte. De son côté, le patient se sent soutenu au quotidien et peut poser toutes les questions qui l'inquiète.Où se place Bonjour ? Les 2 meilleurs moments pour recevoir un conseil et le mettre en pratique sont au moment du lever et du coucher. C'est pourquoi l'intelligence de "Bonjour" se cache sous les traits d'un réveil à l'esthétique moderne. "Bonjour" se place alors sur la table de chevet. Bien plus qu'un coach de santé "Bonjour" est un compagnon utile du quotidien qui réveille en musique et donne les informations sur la météo, le traffic et l'agence.

Nombre de votes pour ce projet : 147

Effic'Asthme

Porteur de projet :
Drummond David

La problématique :
80% des parents ne savent pas gérer une crise d'asthme de leur enfant à domicile

La solution :
Eoscours est un simulateur virtuel qui permet aux parents d’enfants asthmatiques de moins de 5 ans de s’entraîner à gérer une crise d’asthme survenant à domicile. En redonnant confiance aux parents en leur capacité à faire face à une crise d’asthme, Eoscours a pour objectif de diminuer le recours aux soins en urgence

Nombre de votes pour ce projet : 141

apnée-actu.com

Porteur de projet :
Peyre Ludovic

La problématique :
Beaucoup de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux, de questions... sur des groupes d'apnée du sommeil

La solution :
Création d'un site à mi-chemin entre un blog et un site internet, proposant des essais de masques, ppc, accessoires en définissant les avantages et inconvénients de chacun, actualités sur l'apnée du sommeil, création de divers guides vidéos humouristiques pour les patients (présenter la ppc à un conjoint, se sentir à l'aise avec le masque...), création d'un annuaire de spécialiste du sommeil avec le site specialistesommeil.fr, création et fédération d'une communauté sur les réseaux sociaux.

Nombre de votes pour ce projet : 96

APPnée.INFO

Porteur de projet :
Mauclaire Jean Michel

La problématique :
Réduire le pourcentage de patients non traités pour l’apnée du sommeil

La solution :
Application informative sur l’Apnée Obstructive du Sommeil L’apnée obstructive du sommeil (AOS) est une pathologie dont le pourcentage de personnes diagnostiquées se réduit au fur et à mesure que la prévalence augmente. Des études récentes montrent que près de 20% des enfants sont atteints, ainsi que 25% des femmes et 50% des hommes de 30 à 60 ans. Malgré les nombreux efforts de communication qui contribuent à mieux faire connaître cette pathologie, le diagnostic progresse mais pas autant que la prévalence… Et les troubles cardiovasculaires résultants sont en croissance. Les contre-indications, refus, abandons et manques d’observance aux traitements par les dispositifs conventionnels sont fréquents. Ces derniers contribuent certainement à l’appréhension qu’ils peuvent engendrer chez les malades non diagnostiqués de la même façon que nous redoutons les rendez-vous chez le dentiste. En effet, nous constatons régulièrement, au cours de conversations privées, que tout le monde a un proche qui se fait traiter -ou pas- pour une AOS. Il est maintenant reconnu l’importance des dysfonctions linguales, tonus musculaire faible et mauvaise position de la langue au repos comme causes essentielles des AOS. Plusieurs études cliniques ont montré les bénéfices sur l’AOS d’une rééducation de la langue. Les signes apparents de ces dysfonctions sont assez faciles à reconnaître, et cela dès l’enfance. Des actions simples sur ces facteurs peuvent aider à corriger les problèmes de manière préventive ou réduire la lourdeur d’un traitement des AOS. Il dès lors possible de donner au patient la possibilité de démarrer son éducation thérapeutique avant même de commencer un traitement. Dans ce contexte, nous allons développer une application gratuite pour diffusion virale ayant pour objectifs : 1/ Prise de conscience par les malades, leur entourage, avec une information didactique et visuelle sur la pathologie, les conséquences, et surtout les causes. 2/ Rassurer sur les traitements : information sur des prises en charge plus naturelles, plus durables des causes individuelles, adaptées à une démarche préventive chez les individus présentant les premiers signes. Les moyens : une appli avec une suite organisée d’images, schémas, courtes vidéos et animations 3D pour permettre au lecteur d’interpréter ce qu’il voit sur ses proches ou fait lui-même quotidiennement, qui peut contribuer à l’AOS.

Nombre de votes pour ce projet : 65

The night’s watch

Porteur de projet :
jousset sebastien

La problématique :
8 personnes apnéiques sur 10 ne savent pas qu’elles sont atteintes par cette maladie.

La solution :
L’objectif est de favoriser le dépistage de l’apnée du sommeil par les conjoints ou par les parents en leur apprenant à reconnaître chez l’autre un sommeil pathologique. Comment ? Grâce à la réalité virtuelle. L'utilisateur, en mettant le casque de réalité virtuelle, se retrouve dans un lit en compagnie d'un avatar couché à coté de lui représentant son conjoint. C'est la qualité de sommeil de cet avatar qu'il faudra évaluer. Le joueur observera 4 ou 5 fractions de la nuit de l'avatar (d'environ 1 minute chacune). Il devra alors observer sa respiration, son agitation, sa sudation, ses ronflements etc... puis assistera au réveil de l’avatar. Il aura alors l'occasion de l interroger sur son état de forme. A la fin de l’expérience, le joueur devra évaluer sur une échelle de 0 à 10 , le potentiel pathologique du sommeil de l'avatar. L'avatar pourra suivre plusieurs scénarii programmables. Certains pathologiques, d'autres non. Le but est de résumer les symptômes au joueur avant et après la séance pour bien transmettre et intégrer l’information. Ce module pourrait être décliné pour le dépistage de l'apnée du sommeil de l'enfant par les parents. Nous pourrions imaginer, dans un second temps, une simulation de nuit à côté d'un avatar sous Pression positive continue, afin de rassurer le conjoint sur le confort et l’efficacité de cet appareil.

Nombre de votes pour ce projet : 58

Asthme sévère - il existe une solution!

Porteur de projet :
DUVAL Michel

La problématique :
Aujourd'hui beaucoup de patients qui souffrent d'asthme sévère mettent en moyenne 8 ans avant de consulter un spécialiste et être diagnostiqués

La solution :
Comment réduire ce temps d'accès au pneumologue et optimiser la prise en charge? idée: Outil d'auto-diagnostic sur internet, algorithme qui via la recherche de mots clés sur Google, redirigerait vers une page de sensibilisation à l'asthme sévère

Nombre de votes pour ce projet : 50

BEES - BreathE Easy at School

Porteur de projet :
Yribarren Anne-Sophie

La problématique :
Une pathologie chronique respiratoire peut compliquer l'intégration scolaire et périscolaire. A titre d'exemple parlant, 30% des enfants asthmatiques souffrent d'un retard scolaire d'1 à 3 ans.

La solution :
Un carnet de santé numérique , visuel et pédagogique, pour accompagner l’enfant pendant le temps scolaire et périscolaire et faciliter la mémorisation de sa prise en charge médicale par son enseignant et tout autre professionnel encadrant (sorties, cantine, étude, activités sportives,...). En particulier, seront détaillés les gestes techniques d'administration de bronchodilatateurs par voie inhalée.

Nombre de votes pour ce projet : 42

Skit

Porteur de projet :
GROSSET Marie

La problématique :
Le tabac est l’une des premières causes de la BPCO. 40% des jeunes de 15 à 25 ans sont fumeurs dont 27% qui fument régulièrement*. Le paradoxe des jeunes : ils ont plutôt un bon niveau d’information et de conscience sur les risques liées au tabac mais restent dans le déni et ne se sentent pas concernés. Comment convertir des jeunes fumeurs en non-fumeurs influenceurs ?

La solution :
Un défi collectif via la diffusion d’un kit ludique et pédagogique de prévention du tabac à destination des collégiens.

Nombre de votes pour ce projet : 35

Tropic'Asthme

Porteur de projet :
MACHECLER Kelly

La problématique :
Avoir une crise d'asthme sévère à répétition, oublie de prise de médicaments

La solution :
Alerte journalier pour la prise de médicaments; suivi journalier de notre souffle. Mise en place des systèmes d'éviction pour chaque allergie en vue du création environnement sain.

Nombre de votes pour ce projet : 25

SET BPCO

Porteur de projet :
ANDRE FRED

La problématique :
Les patients BPCO manquent notamment dans la pratique libérale d'une éducation thérapeutique pluridisciplinaire.En effet, dans ce secteur de la santé, il est extremement compliqué de mettre en place un programme d 'éducation thérapeutique respectant la méthodologie prévue à cette effet.

La solution :
Nous proposons via un serious game de combler ce manque.Par le jeu "sérieux", le patient va pouvoir construire ses connaissances, mieux gérer ses symptômes et en conséquence: -diminuer ses coûts de santé -diminuer le nombre d'hospitalisation -collaborer avec ses intervenants médicaux et paramédicaux par la prévention tertiaire Bilbiographie: -Alvarez, J. (2007). Du jeu vidéo au serious game: approches culturelle, pragmatique et formelle (Doctoral dissertation, Toulouse 2). -Thompson, D., Baranowski, T., Buday, R., Baranowski, J., Thompson, V., Jago, R., & Griffith, M. J. (2010). Serious video games for health: How behavioral science guided the development of a serious video game. Simulation & gaming, 41(4), 587-606. -Bartolomé, N. A., Zorrilla, A. M., & Zapirain, B. G. (2011, July). Can game-based therapies be trusted? Is game-based education effective? A systematic review of the Serious Games for health and education. In Computer Games (CGAMES), 2011 16th International Conference on (pp. 275-282). IEEE. -Brox, E., FernandezLuque, L., & Tøllefsen, T. (2011). Healthy gaming–video game design to promote health. Applied clinical informatics, 2(2), 128-142.

Nombre de votes pour ce projet : 25

Spiro-demo

Porteur de projet :
Frija-Masson Justine

La problématique :
Difficultés d'apprentissage de la réalisation d'une spirométrie sans stage pratique

La solution :
Utilisation du spiromètre Spirodoc (Mir international) connecté à un Ipad. Développement d'une application permettant d'indiquer à l'opérateur si la spirométrie a été correctement exécutée par le patient et guidant le professionnel de santé (médecin ou IDE) dans son apprentissage de la réalisation du geste afin de le rendre autonome

Nombre de votes pour ce projet : 24

RonRon

Porteur de projet :
Des Boscs Louise

La problématique :
1 à 4% des enfants sont touchés par l'apnée du sommeil et ne sont pas dépistés

La solution :
RONRON est un petit ourson qui ronfle, ses parents trouvent ça mignon... et si c'était plus grave ? Nous souhaitons sensibiliser le grand public à la problématique de l'apnée du sommeil chez l'enfant et augmenter son diagnostic. RONRON peut être décliner sous différents supports informatiques (Applications mobiles,site web...)

Nombre de votes pour ce projet : 13

RespiGames

Porteur de projet :
Larrousse Mathieu

La problématique :
Rendre la réhabilitation et la post réhabilitation amusante et ambulatoire

La solution :
Developper des exergames à réaliser à partir d'appli mobiles ou tablettes mais utilisables aussi sur téléviseur, aidé de "bracelets connectés"

Nombre de votes pour ce projet : 11

RespiraDom

Porteur de projet :
Gonzalez Anthony

La problématique :
Evolution et réactivité auprès des patients sous VNI

La solution :
La mise en place de la téléobservance avec une surveillance par des alertes

Nombre de votes pour ce projet : 5

Env'Air

Porteur de projet :
BREMOND Matthieu

La problématique :
Les données de qualité de l'environnement respiratoire ne permettent pas une prise de décision à ceux qui en souffrent le plus

La solution :
Env’Air, une application mobile gratuite, qui permet de choisir le moment, le lieu, et l’activité physique adaptée an fonction de la fragilité respiratoire en temps réelle et prospectivement. C’est aussi un outil d’éducation thérapeutique et de suivi pour les professionnels de santé qui pourrait être prescrit. Les données d’auto-évaluation permettent de détecter finement des modifications et ainsi de prévenir l’aggravation de la santé respiratoire. De plus elles alimentent la précision de l’algorithme sur un mode collaboratif.

Nombre de votes pour ce projet : 4

Asthmero

Porteur de projet :
Lebon Aymeric

La problématique :
Inobservance et asthme

La solution :
A elle seule, la France compte plus de 4 millions d’asthmatique. Dont la moitié souffre d’asthme persistant (données INVS et INSERM). De récentes études ont mis en évidence que l’inobservance des patients vis-à-vis de leur traitements médicamenteux était un facteur de risque de non-contrôle de l’asthme. Cela se traduisant par des visites aux urgences pour asthme, des hospitalisations pour asthme, des manifestations d’asthme aigu grave et dans les pire des cas, des mort par asthme. En 2015, les manifestations d’asthme sévère ont conduit à 600 000 journées d’hospitalisation et 2000 décès en France. C’est fort de ce constat que nous voulons développer une application mobile pour améliorer l’observance des patients, de tout âge. Cette application s’appuiera sur quatre axes - Enregistrement et Rappel des traitements à prendre et suivi des prises - Retour de l’utilisateur sur son état de santé : bien-être général, existence de crises ou de symptômes (incluant contextes et conditions de survenue). - Mise en place d’une démarche de gamisation afin de motiver le patient à atteindre des objectifs qu’ils se sera fixé, en relation avec son professionnel. - Fournir des informations sur la conduite à tenir en cas de crise de d’asthme, pour le patient, mais aussi pour son entourage. Parce que bien se préparer est le meilleur moyen de bien réagir en situation de crise. Cette application sera donc un véritable outil pour permettre aux patients de mieux maitriser son traitement et améliorer son observance en comprenant les effets de l’inobservance sur la santé en passant par sa propre expérience ! Pour les professionnels de santé, cette application leur permettra d’obtenir des informations fiables sur ce que vivent leurs patients, une fois qu’il a quitté leur cabinet et sur l’efficacité de leurs traitements.

Nombre de votes pour ce projet : 0

Copyright © 2016-2017 Shape My Health - Règlement

About us

RespirH@cktion est le premier hackathon santé entièrement dédié aux pathologies respiratoires : BPCO, apnée du sommeil, asthme, cancer du poumon et maladies pulmonaires interstitielles.

Contact

Vous souhaitez être partenaire, participant ou avoir de simples renseignements ?

contact@respirhacktion.com